Gestion des compétences au sein de la future entreprise 2.0


Voici ma modeste réflexion et constat sur la gestion des compétences pour la futur l’entreprise 2.0. Est ce qu’aujourd’hui en entreprise  nous  savons gérer les compétences de nos salariés de façon efficiente ? 

Nous avons mis en place un certain nombre de processus comme l’entretien annuel, le pilotage mensuel, la réunion de service, la gestion de projet, les fiches de suggestionsla mobilité interne…etc.

 

C’est une réelle avancé, mais malheureusement insuffisante. Ces outils ne nous permettent pas d’être réactifs, de partager de l’information avec les autres services, d’accumuler du savoir, de la compétence et de mettre  le salarié au centre de la GRH.

L’entreprise mettra du temps avant de localiser ces nouvelles compétences pour les utiliser ensuite. Le cycle peut aller de quelques mois à plusieurs années. On découvre tous les jours des talents cachés de certain salariés.

Nous ne gérons pas la compétence acquise au fil de l’eau, ces compétences informelles….. Personne dans l’entreprise ne capitalise l’acquis de telles ou telles missions, de tel projet, de telles lectures, pour en informer l’ensemble de l’entreprise ou manager.

Pour illustrer mon propos voici un exemple :

Un jeune homme dans l’entreprise doit s’occuper de la préparation d’une maquette en Acrobat 3D. Après avoir fait le tour de l’entreprise, aucune compétence en interne n’existe. Il décida de se former seul sur le produit.

Deux semaines plus tard, il proposa un résultat très correct, qu’il décida de  présenter a son responsable…

Nulle part dans l’entreprise,  nous n’avons appris que cette personne avait acquis une compétence, qu’il avait testé,  mais aussi maitrisé ce nouvel outil (Acrobat 3D). Personne n’a pris la peine de communiquer dessus.

Est-ce que quelqu’un s’est posé la question : a qui d’autre cette compétence pourrait-elle servir ?

Par exemple au  service marketing ou au service commercial pour faire des présentations dynamique chez le client. Alors vivement l’entreprise 2.0, vivement que l’on puisse informer l’ensemble de l’entreprise, de  permettre au salarié de pouvoir ce positionner, de partager ces compétences. La GRH 2.0  dans L’entreprise 2.0 devra intégrer cette vision.

 

A.BEL BACHIR